Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

L’alimentation constitue un vrai défi pour certains propriétaires. En effet, soucieux de répondre au mieux aux besoins de leurs compagnons et de respecter ses fondamentaux, l’alimentation dite « industrielle » ne convient plus. Ainsi, ces derniers mois de nombreuses personnes se sont rapprochées d’une méthode d’alimentation ménagère utilisant des aliments crus : le BARF (Biologically Appropriate Raw Food). Technidog vous propose de faire le point sur cette approche de l’alimentation de votre compagnon afin de la maîtriser et d’en éviter les pièges et vous propose en dernier paragraphe des alternatives concrètes avec de nouveaux aliments adaptés (Biofood, PureLife de Flatazor et HPM de Virbac).

Méthode BARF : origine

Les chiens est un descendant du loup. Celui-ci dans la nature ne mange que des proies et parfois un peu de végétaux. Partant  de ce postulat, il semble donc difficile de concevoir que l’alimentation industrielle utilise le plus souvent des sources de protéines végétales voir même principalement des céréales comme constituant majoritaire de ces rations. La méthode BARF se pose donc là : revenir aux fondamentaux de l’alimentation du carnivore domestique canin avec l’association de viandes crue, d’os, de végétaux et de quelques sources de fibres pour le transit.

Méthode BARF : comment l’organiser

Il vous faut prévoir l’utilisation de viande crue (le plus simple étant de la viande congelée), des os à moelle pour l’hygiène dentaire et l’apport de calcium, des fibres végétales apportées par des légumes comme des haricots verts, des courgettes, de la carotte et des huiles végétales (lin, colza) ou de poissons pour l’apport d’acides gras essentiels oméga 3 et 6. Il est impératif dans le cadre de la réalisation de ration ménagère de s’assurer de la bonne qualité sanitaire des ingrédients utilisés (viandes notamment). Pour être certain de ne générer aucune carence, Technidog vous conseille d’ajouter au sein de la ration un complément minéro-vitaminé.

Méthode BARF : comment l’aborder autrement

La réalisation de rations ménagères et notamment le stockage des ingrédients nécessaires pour leur réalisation peut parfois être compliqué. Ainsi deux options s’offrent à vous :

  • l’utilisation de ration ménagère « prêt à l’emploi »
  • l’utilisation des croquettes de la gamme Biofood, de la gamme Purelife de Flatazor ou de la gamme HPM Virbac qui respectent l’idée du rationnement BARF et donc l’utilisation d’ingrédients adaptés pour la réalisation de leurs croquettes

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *