Chien qui se lèche les babines devant un tas de croquettes
Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

L’alimentation est un pan essentiel de la vie de votre compagnon. Vous êtes un acteur essentiel car vous contribuez à lui apporter cette alimentation. Cependant, pas d’imper, il faut respecter les besoins physiologiques de votre compagnon notamment lors des différents moments clés de sa vie : sevrage, croissance, adulte, sénior. Le calcul des rations et l’analyse des aliments seront des atouts pour vous. Technidog vous propose différents articles liés sur ces prochaines semaines afin de vous donner les clés d’une bonne gestion de l’alimentation de votre compagnon.

Les besoins énergétiques du chien

Les besoins énergétiques et les rations alimentaires sont évolutifs tout au long de la vie de votre compagnon et sont dépendants notamment lorsqu’il est adulte de sa vie : chien sportif, femelle de reproduction… Technidog vous propose quelques conseils :

  • la formule de base : BEE (Besoin Energétique Quotidien) = 130 x PV (Poids Vif) 0.75
  • la formule plus spécifique comprenant des facteurs correcteurs en cas de stérilisation, de gestation, de lactation, d’exercice physique important, de la race :
    • BEE = 130 x PV0.75 x K1 x K2 x K3 x K4
    • k1  : facteur correcteur racial
    • k2 : facteur correcteur comportemental (chien actif ou sédentaire)
    • k3 : facteur correcteur du statut physiologique (chienne en gestation, en lactation…)
    • k4 : facteur correcteur du statut sanitaire (jeune, adulte, sénior)

Le calcul de rations

Celui-ci sera après calcul du BEE de votre chien réalisable en utilisant la valeur énergétique de l’aliment choisi pour votre chien. Les rations seront alors déterminée spécifiquement pour votre chien. Elle devra être délivrée en 2 à 3 fois par jour associé à de l’eau propre.

La quantité d’énergie d’une ration (industrielle ou ménagère) peut être déterminée par un calcul mathématique mais est systématiquement fournie sur les aliment industrielle

  • Calcul de la valeur énergétique d’un aliment composé (Energie Métabolisable (EM) en MegaJoule/kg) (1 cal = 4.1855 Joule) = 0.1464 x % PB (protéines brutes) + 0.3556 x % MG (matière grasse) + 0.1464 x % ENA (glucides utilisables)

Le plus simple reste de faire le choix de l’aliment sec industriel : facile à doser et à distribuer, facile à conserver il sera adapté aux besoins de votre compagnon. L’alimentation industrielle humide (pâté, bouchée…) aura l’avantage d’être équilibrée mais du fait de sa teneur importante en eau (65/70%), votre chien devra en manger des volumes importants pour respecter ces besoins. La ration ménagère est la plus compliquée à gérer car il faut l’équilibrer afin de ne créer aucune carence chez votre compagnon. Il faudra souvent prévoir aux ingrédients de base l’ajout de compléments minéraux-vitaminés.

Analyse de l’aliment et lecture des étiquettes : conseils Technidog

Il est important pour vous de maîtriser la lecture des étiquettes afin de faire le bon choix d’aliment :

  • l’analyse moyenne vous donne des pourcentages sans information de qualité : pourcentage de protéines (mais on ne sait pas la quantité d’origine animal ou végétal), le pourcentage de glucide, le pourcentage de lipide (de graisse), les pourcentage de cendre (les cendres sont les résidus après incinération des croquettes = en cas de taux élevée, méfiez-vous de la présence de sous produits comme des os, des tendons et des cartilages riches en résidus se retrouvant dans les cendres).
  • la liste des ingrédient est décroissante : le premier ingrédient est l’ingrédient majoritaire avant cuisson des ingrédients. En effet, la viande est constituée de 75%, donc après cuisson, il ne restera que 25% de la masse de viande. Un autre élément à contrôler est la présence d’un même ingrédient sous différente forme (exemple : maïs, gluten de maïs, farine de maïs sont tous du maïs !)
  • un ingrédient figurera sur la liste des ingrédients s’il est présent au minimum à 4% dans la ration
  • Un aliment peu chère ne pourra être de bonne qualité ni de bonne digestibilité pour votre compagnon car les ingrédients seront forcément de faible qualité pour diminuer les coûts de production

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *