Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

L’été est souvent synonyme de vacances et de voyage au soleil. Outre la mise à jour des vaccins ainsi que des traitements antiparasitaires interne (vermifuge) et externe (antipuce et antitique), une vigilance accrue de votre part sera nécessaire afin de protéger votre animal contre les pièges courants de cette période estivale. Technidog vous propose une seconde fiche simple expliquant les autres dangers de l’été et vous donnant les clés pour une prise en charge optimale.

Fiche numéro 3 : Les épillets et les envenimations

  • Les épillets = la calamité des oreilles de vos compagnons!

Durant l’été, les graminées type folle avoine libèrent de petits épillets pointus munis de barbes, capable de s’accrocher au

Epillet ou « Folle avoine »

pelage de votre chien et de pénétrer dans un orifice (conduit auditif, ostium d’une glande salivaire) ou à travers la peau (entre les doigts). Technidog vous donnent certains exemples de voie d’entrée pour les épillets :

  1. Orifices naturels : conduit auditif, narine, orifice des glandes salivaires ou lacrymales, vulve et orifice pénien
  2. Replis de peau : paupière, prépuce
  3. Entre les doigts, sur le flancs

Suite à son entrée, l’épillet va progresser inexorablement pouvant même ressortir dans certain cas (entrée entre les doigts et sortie au niveau de l’avant bras). Une infection et une inflammation s’installent rapidement créant abcès, phlegmon, otite externe, ulcère cornéen, arthrite, pleurésie, péritonite, sialocoele.

Les premiers signes de la présence d’un épillet sont la douleur ainsi que la gêne engendré par la présence de ce corps étranger au niveau de la peau (l’animal se lèche), de l’œil (il se frotte les paupières), de l’oreille (il secoue violemment la tête) ou du nez (il éternue ou saigne d’une narine)… L’exérèse de l’épillet doit être rapide permettant ainsi d’éviter l’émergence de surinfection ou de lésion secondaire comme ulcère cornée, otématome,… Suite au retrait de l’épillet, votre vétérinaire pourra dans certain cas mettre en place un traitement antibiotique et anti-inflammatoire.

La prévention des épillets n’est pas spécifique. Il faut tondre la face interne des pavillons auriculaires pour éviter de favoriser l’attache des épillets, tondre les espaces interdigités, inspecter votre compagnon après chaque balade et amener votre animal en cas de doute chez votre vétérinaire pour éviter toute aggravation, lui nettoyer les oreilles régulièrement si vous vous baladez souvent avec lui. Technidog vous propose :

  1. Epi-otic : Nettoyant en bouteille
  2. Otoclean : Nettoyant en dosette unidose
  3. Otifree : Nettoyant en bouteille
  4. Otolane : Nettoyant en bouteille
  • Les envenimations = recrudescence estivale !

Les envenimations sont plus fréquentes l’été en raison de l’activité des espèces venimeuses et de la plus grande

Guèpe

probabilité de contact lors des promenades.
L’envenimation par morsure de serpent est généralement due aux vipères . Le chien étant intrigué par le serpent, les morsures ont lieu en générale sur la face, au niveau de l’abdomen ou au niveau d’un membre. La morsure se traduit par la présence des deux orifices d’inoculation du venin par les crochets du serpent distants de 6-8 mm (difficiles à voir). Rapidement, un oedème douloureux et brutale apparait dans la zone mordue. Ceci est une urgence : le venin a une toxicité locale (nécrose tissulaire locale) et générale (phénomène de coagulation, atteinte vasculaire et cardio-respiratoire), pouvant provoquer la mort de votre compagnon.Technidog vous rappelle que durant le transport il est intéressant de refroidir la zone de la morsure pour provoquer une vasoconstriction et ralentir la diffusion des toxines. Par contre, il ne faut en aucun cas chercher à ouvrir le point d’inoculation car cela aggraverait les lésions tissulaires locales.


Les piqûres d’ arthropodes sont dues aux hyménoptères (frelons, guêpes, abeilles), aux myriapodes (scolopendres) ou aux mouches et moustiques hématophages (taons, phlébotomes). La piqûre est douloureuse, une inflammation aiguë localement se développe. En cas de grattage, une surinfection pourra être observée.

Les phlébotomes peuvent inoculer la leishmaniose lors d’une piqûre dans certaines régions endémiques (Sud Est de la

Phlébotome

France). Cette affection grave atteint les lignés blanches de l’organisme, les organes lymphoïdes et la peau. Chez certains individus sensible lors d’une piqûre d’insecte, une réaction inflammatoire sévère caractérisée par l’apparition d’un œdème appelé œdème de Quincke sera observable. L’œdème de Quincke entraine un gonflement de la face le plus souvent pouvant atteindre le larynx avec un risque d’asphyxie. Chez les individus allergiques, un choc anaphylactique pourra survenir se traduisant par un effondrement de la pression artérielle, des muqueuses très pâles, une perte de conscience et éventuellement la mort de l’animal. Dans ces deux derniers cas, la prise en charge urgente par votre vétérinaire s’impose.

Technidog vous rappelle que la lutte contre les insectes piqueurs passe par une bonne protection.

  1. Frontline S (2-10kg) 3 pipettes et 6 pipettes, Frontline M (10-20kg) 3 pipettes et 6 pipettes, Frontline L, Frontline Combo Chien Moyen (20-40kg) 3 pipettes et 6 pipettes, Frontline XL (40-60kg) 3 pipettes et 6 pipettes
  2. Frontline Spray 100ml, Spray 250ml et Spray 500ml
  3. Duowin Spray 250ml et Spray 500ml
  4. Frontline Combo S (2-10kg) 3 pipettes et 6 pipettes, Frontline Combo M (10-20kg) 3 pipettes et 6 pipettes, Frontline Combo L (20-40kg) 3 pipettes et 6 pipettes et Frontline Combo XL (plus de 40kg) 3 pipettes et 6 pipettes
  5. Contre les phlébotomes particulièrement : Advantix Très petit Chien (1-4kg) 4 pipettes et 6 pipettes, Advantix Petit Chien (4-10kg) 4 pipettes et 6 pipettes, Advantix Chien Moyen (10-25kg) 4 pipettes et 6 pipettes, Advantix Grand Chien (25-40kg) 4 pipettes et 6 pipettes
  6. Capstar : Capstar 11.4mg (chat et petit chien < 11kg) et Capstar 57mg (chien moyen et grand chien)
  7. Stronghold chien
  8. Comfortis : comprimés antipuce à rémanence de 1 mois pour les chiens
  9. Vectra 3D en spot on
  10. Nexgard et Bravecto en comprimés

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

Un commentaire sur “Conseils Technidog pour votre été 2015 : Seconde Partie”

  • Ah c’est folle d’avoine, un vrai calvaire. Mon petit chien s’en coince souvent dans les oreilles, une horreur.
    Merci pour cet article très intéressant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *