chat ausculté par le vétérinaire
Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

La cosmétique connait actuellement une réelle explosion de l’offre et de la demande en soins pour les humains. Par définition légale, la cosmétologie ne s’intéresse qu’aux parties superficielles du corps (peau, phanères, lèvres) mais aussi à la cavité buccale et aux dents. Les produits cosmétiques ne sont pas des médicaments sensus stricto et n’ont pour vocation qu’un embellissement ou une amélioration qualitative des structures soignées. Ils ne pénètrent pas l’organisme et restent théoriquement en surface. En dermato-cosmétique, ces produits sont utilisables sur une peau saine mais ont toute leur place dans l’aide à la gestion d’une dermatose en complément d’un traitement dermatologique spécifique. Technidog vous propose de faire le point au travers de plusieurs articles sur la dermato-cosmétique vétérinaire et ses indications pour nos compagnons.

Indication des dermato-cosmétiques pour l’entretien

Il faut faire attention à une chose : chaque individus aura une peau particulière, répondant à des besoins spécifiques. Un exemple concret : la peau d’un chien nu (dépourvu génétiquement de poils) aura des exigences en terme d’entretien différentes d’un chien très velu comme par exemple un Golden Retriever. Ainsi, l’entretien de la peau saine de votre compagnon nécessitera des produits de qualité : shampooing pour les zones velues, lingettes pour les zones plissées, spot on et lotions pour la réhydratation de la peau. Ces produits permettront notamment d’éliminer les salissures sans pour autant agresser la peau ni nuire à son écosystème. Technidog vous conseille pour un bon entretien de brosser régulièrement votre compagnon notamment en période de mue, de réaliser une hygiène régulière des zones à risques comme les plis de peau et surtout de faire attention aux dates de péremption des produits après ouverture.

Protection particulière des dermato-cosmétiques

La xérose est une affection fréquente de la peau chez l’Homme ainsi que chez l’animal de compagnie se traduisant par un degrés plus ou moins marqué de sécheresse cutanée. Il faudra apporter à votre compagnon une hydratation cutané grâce à des produits topiques type lotion et gel hydratant. En complément, il faudra utiliser des produits filmogènes qui vont retenir l’eau au sein de la peau et améliorer la couche lipidique cutanée.

La séborrhée associée le plus souvent au développement d’une mauvaise odeur corporelle (« odeur de rance ») est  elle aussi fréquente chez le chien. Celle-ci est la conséquence d’une dérégulation de la production de sébum par les glandes cutanées (origine inflammatoire, génétique ou endocrinienne) associée à une multiplication anormale de la flore bactérienne commensale. La gestion passera par la réalisation de shampooing puis l’application de dermato-cosmétique en spot on qui vont rééquilibrer la production du film lipidique.


Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *