Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

Matin de Naples : Chien de Garde

Le chien est défini comme le plus vieux compagnon de l’Homme. Il est vrai mais il ne faut cependant pas oublier que l’Homme a domestiqué le chien pour l’aider au travail ainsi que le protéger. Ainsi, certaine race ont été sélectionné pour aider au regroupement du bétail, d’autre de gabarit important à la surveillance et au gardiennage des propriétés, d’autre possédant des compétences olfactives supérieures comme aide pour la chasse et enfin des races de petit gabarit pour la protection des réserves de grains et alimentaires contre les nuisibles. Technidog vous propos de faire le point sur les bonnes pratiques à avoir face à un chien.

Sociabilisation

La sociabilisation de votre compagnon doit être réalisée le plus tôt possible. Elle doit être progressive sans jamais brusquer votre animal qui risque à ce moment de se braquer et de régresser complètement. La sociabilisation consiste en la présentation à votre compagnon de tous les types d’individus qu’il pourra rencontrer dans sa vie (personnes âgés, enfant, personne à mobilité réduite, personne de couleur) ainsi que les différents environnements auxquels il pourra être confronté (voiture, ville, campagne, trains…). Pour des chiens dit de garde (Molosse, Berger Allemand…) la présentation des différents types d’individus sera nécessaire pour éviter tout problème.

Instinct de meute

Le chien au sein de la famille va reconstituer les liens et la hiérarchie qui organise la meute. De ce fait, il vous faudra à

Bébé et Chien

tout moment lui montrer votre place de dominant par certaines pratiques : délivrance de la nourriture après votre repas, ne pas permettre au chien l’accès au lit et le cas échéant le canapé, ne pas installer le lieu de couchage de votre compagnon dans un point de passage (couloir, entrée de pièce…). En présence d’enfant, la surveillance doit être accrue ainsi que l’éducation des enfants en leur apprenant que le chien n’est pas une peluche sur laquelle on peut tirer indéfiniment. Au sein de la meute, les adultes repoussent les jeunes turbulents d’abord par des grognements puis des pincements. Vos enfants représentent pour votre chien les jeunes turbulents. De nombreuses morsures d’enfant par un chien peuvent être expliquées par le désir de votre chien de tempérer vos enfants mais les pincements ont malheureusement des conséquences souvent gravissimes.

Une autre conséquence de l’instinct de meute va être la jalousie d’une femelle en chaleur pour son maitre ou inversement la jalousie d’un chien mâle pour sa maitresse. Il faudra être attentif à ces comportements qui peuvent parfois aboutir à des morsures. Le cas échéant, de la distance devra être prise avec le chien et l’option stérilisation pourra être réfléchie.

Comportements déviants

Certaines races du fait de leurs prédispositions auront un comportement anormale potentiellement dangereux qu’il faut connaitre afin de le prévenir. Les races de chien de berger ont l’instinct de regrouper les individus : un chien de berger avec des enfants pourra les parquer dans un coin de la pièce en les empêchant de sortir. Il faut ne jamais permettre à un chien de berger de pouvoir exercer ses talents. Les ratiers sont des chiens qui été utilisé pour déloger les nuisibles des réserves à grains et des réserves alimentaires. Leur caractère teigneux, agressif parfois doit être tempéré rapidement avant qu’il n’atteigne pas un niveau irrécupérable. Enfin, les molosses et autres chiens de garde doivent être en permanence sous le contrôle du maitre afin de désamorcer rapidement des situations dangereuses : de nouveaux arrivants chez vous, le chien dans la voiture…


Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *