Image du produit Fortekor et an arrière-plan des chiens qui courent
Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

Fortekor Plus est un nouveau médicament destiné à être utilisé lors d’insuffisance cardiaque congestive due à une insuffisance valvulaire ou à une cardiomyopathie dilatée. Lors d’une maladie valvulaire dégénérative, les experts en cardiologie canine recommandent l’utilisation de plusieurs molécules : furosémide, inhibiteur de l’enzyme de conversion de l’angiotensine, pimobendane, et éventuellement spironolactone. La multiplicité des molécules rend la réalisation du traitement de cette affection cardiaque difficile. En effet, 50% des propriétaires de chiens devant recevoir un traitement à base de bénazépril (qui est un inhibiteur de l’enzyme de conversion de l’angiotensine) et de pimobendane ne donnent plus le traitement après 1 an. Le Fortekor Plus permet de réduire le nombre de comprimés à donner à votre chien souffrant d’insuffisance cardiaque congestive en alliant pimobendane et bénazépril dans un seul médicament. Les risques d’échec liés à un manque d’observance sont donc plus faibles. Des études ont montré que Fortekor Plus est aussi efficace que deux médicaments distincts contenant respectivement du pimobendane et du bénazépril. Technidog vous propose de faire le point sur ce nouveau produit Elanco.

  1. FORME PHARMACEUTIQUE du Fortekor Plus

Comprimés. Comprimés ovales, bicouches blancs et marron clair avec une barre de sécabilité sur les deux faces. Les comprimés peuvent être divisés en deux parts égales.

  1. INFORMATIONS CLINIQUES du Fortekor Plus

2.1 Espèces cibles : Chiens.

2.2 Indications d’utilisation, en spécifiant les espèces cibles

Traitement de l’insuffisance cardiaque congestive due à une insuffisance valvulaire ou à une cardiomyopathie dilatée chez les chiens. FORTEKOR PLUS est une combinaison à dose fixe et doit seulement être utilisé chez des animaux dont les signes cliniques sont déjà bien contrôlés avec du pimobendane et du chlorhydrate de bénazépril administrés simultanément aux mêmes doses.

2.3 Contre-indications

Ne pas utiliser le produit en cas de cardiomyopathies hypertrophiques ou de maladies pour lesquelles l’amélioration du débit cardiaque n’est pas possible pour des raisons fonctionnelles ou anatomiques (par exemple, une sténose aortique ou pulmonaire). Ne pas utiliser en cas d’hypotension, d’hypovolémie, d’hyponatrémie ou d’insuffisance rénale aigüe. Ne pas utiliser en cas de gestation ou de lactation. Ne pas utiliser en cas d’hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients.

2.4 Mises en garde particulières à chaque espèce cible

Aucune.

3. Précautions et effets indésirables du Fortekor Plus

3.1 Précautions particulières d’emploi

Précautions particulières d’emploi chez les animaux : Dans les cas de maladie rénale chronique, il est recommandé de vérifier l’état d’hydratation des chiens avant de débuter le traitement et de surveiller les concentrations de créatinine plasmatique et le taux d’érythrocytes pendant le traitement. Le pimobendane étant principalement métabolisé par le foie, il ne doit pas être utilisé chez les chiens atteints d’insuffisance hépatique sévère. L’efficacité et l’innocuité du produit n’ont pas été évalués chez les chiens pesant moins de 2,5 kg ou âgés de moins de 4 mois.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux : Se laver les mains après utilisation. Les personnes allergiques au pimobendane et ou au chlorhydrate de bénazépril doivent éviter tout contact avec ce médicament vétérinaire. En cas d’ingestion accidentelle, demandez immédiatement conseil à un médecin et lui montrer la notice ou l’étiquetage. Les femmes enceintes doivent prendre les précautions nécessaires afin d’éviter toute ingestion accidentelle. En effet, il a été observé que les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IECA) peuvent affecter le fœtus pendant la grossesse.

3.2 Effets indésirables (fréquence et gravité)

Pimobendane : Dans de rares cas, un léger effet chronotrope positif et des vomissements peuvent apparaître. Cependant, ces effets sont dose-dépendants et peuvent être évités en réduisant la dose administrée. Dans de rares cas, une diarrhée transitoire, une anorexie ou une léthargie ont été observées. Chlorhydrate de bénazépril : Un petit nombre de chiens peut présenter des vomissements, une incoordination ou des signes de fatigue transitoires. Chez les chiens atteints de maladie rénale chronique, le bénazépril peut augmenter les concentrations de créatinine plasmatique au début du traitement. Une augmentation modérée des concentrations de créatinine plasmatique suite à l’administration d’IECA est liée à la réduction de l’hypertension glomérulaire induite par ces agents, il n’est donc pas nécessaire d’arrêter le traitement en l’absence d’autres signes.

3.3 Posologie et voie d’administration

Voie orale

Technidog vous conseille de déterminer le protocole thérapeutique avec votre vétérinaire: FORTEKOR PLUS est une combinaison fixe qui doit seulement être utilisée chez des chiens déjà bien contrôlés avec du pimobendane et du chlorhydrate de bénazépril administrés simultanément à cette dose fixe. La posologie recommandée pour FORTEKOR PLUS correspond à une dose de 0,25 mg à 0,5 mg de pimobendane par kg de poids corporel et de 0,5 mg à 1 mg de chlorhydrate de bénazépril par kg de poids corporel divisée en deux prises journalières. Les comprimés FORTEKOR PLUS doivent être donnés par voie orale deux fois par jour à intervalle de 12 heures (matin et soir) et environ 1 heure avant le repas. Les comprimés sont sécables au niveau de la barre de sécabilité.

3.4 Surdosage (symptômes, conduite d’urgence, antidotes), si nécessaire

En cas de surdosage,Technidog vous conseille de contacter votre vétérinaire pour l’initiation d’un traitement symptomatique. Des signes transitoires et réversibles d’hypotension sont susceptibles d’apparaître lors de surdosage accidentel. Dans ce cas, le traitement consiste à perfuser par voie intraveineuse du sérum physiologique tiède.


Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *