Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

Les grossesses nerveuses chez la chienne (très rare chez la chatte) ne sont pas de affections à proprement parler mais un état physiologique abhérent chez certaines femelles non stérilisées suite à leurs chaleurs. De ce fait, le terme exact est plutôt lactation de pseudogestation : en effet la chienne adopte un comportement de fin de gestation ou post mise bas avec une production lactée au niveau des mamelles alors qu’elle n’a pas de chiot. Les chiennes ne sont pas toutes touchées, elles peuvent réalisée une lactation de pseudogestation après chaque période de chaleurs, de manière intermittente (1 sur 2 ou sur 3) voir une seule fois dans sa vie. Technidog vous propose de faire le point sur cette état physiologique anormal.

Durée et signes cliniques d’une lactation de pseudogestation

La lactation de pseudogestation apparait dans les 5 à 12 semaines qui suivent les chaleurs : la chienne présente alors une hypertrophie des mamelles avec une montée de lait. Les léchages de celle-ci entretiennent la montée de lait mimant la succion des chiots : il faut empécher la femelle de se lécher les mamelles. Le comportement de votre chienne va lui aussi changer : changement de caractère, aménagement d’un nid dans lequel votre chienne rapporte des peluches et autres objets qu’elle assimilera à des chiots et les maternera. La lactation pourra durée jusqu’à 40 jours en cas de léchages intempestifs.

Malgré que cette état ne soit pas considéré comme pathologique, Technidog vous conseille de faire attention au comportement de la chienne devenant changeant et donc pouvant devenir dangereux notamment pour les enfants. Le léchage favorise les infections mammaires aboutissant à l’émergence de mammite. Les lactations de pseudogestation prédisposent le tissu mammaire aux néoplasies (tumeurs mammaires). Seule la stérilisation chirurgicale précoce (avant les secondes chaleurs) permettra de limiter le risques de tumeurs mammaire notamment en cas de lactation de pseudogestation qui ne se répéteront plus.

Etiologie des grossesses nerveuses

La grossesse nerveuse n’est pas chez la chienne la traduction d’une envie de maternée. Cet état provient d’un bouleversement neuro-endocrinien suite à l’ovulation. Suite à l’ovulation, les ovaires sécrètes une hormone : la progestérone comme lors de la gestation. Le tissu mammaire se densifie et la production lactée démarre. Le léchage des mamelles entretien la production de lait. Sur le plan éthologique, les spécialistes s’accordent pour dire qu’avant la domestication, la vie en meute entrainait une synchronisation des chaleurs pour les femelles permettant au moment des mises bas que les femelles non gestante aient du lait pour les chiots. Ainsi ces lacatations de pseudogestation auraient un intérêt collectif pour augmenter les chances survie des chiots.

Traitements des lactations de pseudogestation

Le traitement doit être précoce pour limiter l’intensité de la lactation et ses conséquences sur le tissu mammaire. Votre vétérinaire vous conseillera l’administration d’un traitement luttant contre les mécanismes hormonaux responsables de la prodcution de lait (Galastop®, TariDog® …). Technidog vous conseille d’associé un traitement local astringent qui limitera le léchage. Il faut en parallèle confisquer les peluches et autres jouets pris par la chienne dans le nid. La prévention des chaleurs passera par l’inibition de la production hormonale liée au cycles ovariens : soit par injection, soit par stérilisation chirurgicale.


Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

3 réponses pour “Grossesse Nerveuse : Les Conseils Technidog”

  • Bonjour,
    Ma chienne a été stérilisée en octobre, après avoir fait une grossesse nerveuse. J’ai toujours eu des chiens et c’est donc ma 1ère chienne. Je m’inquiète car elle a certaines mamelles complètement aplaties, cela ressemble à des grosses verrues noires. Est-ce inquiétant ou normal? J’ai peur d’être ridicule si je l’amène chez le véto si cela est normal. Merci de votre aide et dans l’attente de votre avis. Cordialement,

  • Merci pour votre réponse rassurante. Ma chienne n’est pas gênée par cela, elle est en pleine forme. Bonne soirée et encore merci à vous. Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *