Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

Hill's Derm DefenseLes allergies cutanées chez le chien sont de plus en plus fréquentes et ont pour étiologies trois grandes causes : parasitaires avec en tête de file les puces, alimentaire et environnementale. Les laboratoires Hill’s vous propose l’aliment suivant : Hill’s DermDefense : Nouvel aliment dans la lutte contre les allergies environnementales. Technidog vous propose de faire le point sur ce nouvel aliment de haute qualité nutritionnelle.

 

  1. Les dermatoses allergiques chez le chien

Les allergies chez le chien se manifestent souvent par des démangeaisons (prurit) et des rougeurs de la peau (érythème), principalement au niveau de la face, des pavillons auriculaires, des pattes, des ars et de la région inguinale. Les causes de ces dermatoses allergiques sont nombreuses, on retrouve notamment les allergies aux piqûres d’insectes (puces par exemple), les allergies alimentaires et la dermatite atopique. La dermatite atopique correspond à une hypersensibilité à un allergène de l’environnement tel que les acariens, le pollen, les phanères et les moisissures.

Les différents types d’allergies peuvent s’additionner, et chez certains chiens, seul le cumul de plusieurs allergies entraînera des démangeaisons.

Lorsque cela est possible, la gestion des allergies passe par l’éviction de l’allergène. Dans le cas d’une allergie alimentaire, la prise en charge passe par un changement d’alimentation et l’instauration d’un régime d’éviction (cf. article Technidog du 15/04/2016). Lors d’allergie aux piqûres de puces, un traitement antiparasitaire externe efficace contre les puces est indispensable.

Lors de dermatite atopique, l’éviction de l’allergène (acariens, pollen, phanères, moisissures) est presque impossible. Etant donné l’additivité des allergies, un traitement antiparasitaire externe devra alors être rigoureusement suivi.  De plus, des traitements antiprurigineux et topiques (shampoings par exemple) pourront être instaurés. Une alimentation spécifique peut également être instaurée. Hill’s Derm Defense pourra ainsi être prescrit dans le cas d’allergie non alimentaire. Technidog vous propose de faire le point sur ce nouvel aliment.

  1. Hill’s DermDefense : Nouvel aliment dans la lutte contre les allergies environnementales

Lors de dermatite atopique notamment, l’épiderme perd son intégrité et ainsi son rôle de barrière vis-à-vis des agressions. Les allergènes peuvent alors plus facilement pénétrer et stimuler le système immunitaire du chien. Lors de réexposition à ce même allergène, une réaction inflammatoire d’hypersensibilité se met en place, engendrant inflammation, érythème et prurit.

Du fait de sa composition, Derm Defense agit en aidant à restaurer l’intégrité de la peau pour lui rendre son rôle de barrière cutanée aux allergènes de l’environnement, ainsi qu’en diminuant l’inflammation, les rougeurs et les démangeaisons.

En effet, Derm Defense contient de la vitamine A, des acides aminés, du zinc et des acides gras oméga 6 qui favorisent la régénération et la cicatrisation de la peau ainsi que la repousse des poils. Cet aliment contient également des acides gras oméga 3 et des vitamines C et E visant à réduire l’inflammation.

De plus, Hill’s a inclus dans son nouvel aliment le complexe Histagard afin de lutter contre l’inflammation. Ce complexe est un mélange exclusif de protéines d’œuf, de phytonutriments et d’agents bioactifs tels que des extraits de thé vert, de romarin et de pulpe d’agrumes naturellement riches en polyphénols. Certaines protéines du jaune d’œuf ont des propriétés immunomodulatrices, antibactériennes, antivirales, antioxydantes et anti-inflammatoires. Les polyphénols ont, quant à eux, des activités anti-inflammatoires et antioxydantes naturelles. Les polyphénols peuvent notamment capter les protéines allergéniques en formant des complexes insolubles, inhibant ainsi le relargage d’histamine par les mastocytes, ce qui limite la réaction allergique. Toutes ces propriétés font du complexe Histagard un atout important dans la prise en charge des dermatoses allergiques (hors allergies alimentaires).

  1. Efficacité de Derm Defense

Il a été prouvé que la peau et le pelage étaient visiblement améliorés après 4 semaines d’alimentation avec Hill’s Derm Defense. Cet aliment a permis de réduire les symptômes de dermatoses allergiques comme les démangeaisons, les rougeurs de la peau, les sécrétions sébacées, les squames… et d’améliorer la qualité et la repousse du poil.


Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

2 réponses pour “Hill’s DermDefense : Nouvel aliment dans la lutte contre les allergies environnementales”

  • Bonjour,
    Ma chienne, berger allemand, de 2 ans souffre d’allergie à 4 acariens (alimentaires, de stockage, poussière et moisissures).
    Un diagnostique de démodécie a été posé alors qu’elle n’avait pas 2 mois, traité avec ADVOCATE, diagnostique qui semble s’être révélé erroné par la suite.
    Elle consomme exclusivement une alimentation anti-allergénique.
    Étant donné la persistance de ses grattages, elle reçoit épisodiquement des cures de Cortisone, d’APOQUEL. Elle fait l’objet d’une désensibilisation IDEXX.
    Pensez-vous que son alimentation actuelle puisse être remplacée avantageusement par Hill’s DermDefense?
    Merci d’avance pour vos renseignements.
    Cordialement.

    • Bonjour,

      Votre chienne semble présenter une allergie aux acariens, plutôt qu’une allergie alimentaire. Dans ce cas-là, l’aliment Hill’s DermDefense a un réel intérêt car il est enrichi en acides gras essentiels et en un complexe permettant de limiter le prurit notamment. Cependant, les allergie étant souvent cumulatives chez le chien, il est alors possible qu’en passant d’une alimentation anallergénique à une autre alimentation (à visée dermatologique quand même) vous introduisiez un allergène redéclenchant une crise allergique. Le changement d’alimentation est donc à évaluer avec votre vétérinaire.
      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *