Syndrome d'hyper-sensibilité-hyper-attachement (HS-HA)
Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

Le syndrome d’hypersensibilité-hyperactivité (HS-HA) est un trouble du comportement résultant du déficit des autocontrôles et d’un trouble de l’attention de votre chien. Certains individus sont facilement repérables car effectivement hyperactifs (activité motrice permanente) mais d’autres sont plutôt hypersensibles et plus difficilement identifiables (votre chien filtre partiellement les émotions et réagit à la moindre stimulation de manière souvent exagérée). Malheureusement pour eux, ces chiens sont souvent victimes d’abandon et de « sur-punition » car ils deviennent ingérables pour leurs propriétaires. L’origine est souvent un sevrage et un retrait à la mère trop précoce et l’absence d’adultes modérateurs participant à l’éducation du chiot. Pour certains individus, l’arrêt précoce du dressage peut favoriser l’émergence de cette affection comportementale. Technidog vous propose cet article de synthèse afin de mieux gérer les début avec votre chiot et d’éviter tout risque de déséquilibre.

HS-HA : comment reconnaître les signes spécifiques

En présence d’un environnement nouveau (clinique vétérinaire, balade en extérieur), votre chien ne tiendra pas en place. Il cherchera à sentir partout autour de lui sans véritable organisation. Il entrera en contact avec les personnes l’entourant souvent de façon brutale en leur sautant dessus, en leur prenant les bras ou les mains en gueule. Ce sont des chiens en permanence en mouvement, de manière désordonnée, sans repos. Ils ont souvent le réflexe d’explorer en hauteur en sautant sur les tables, les chaises. Ce sont des individus souvent très impulsifs réagissant à la moindre stimulation de manière exubérante et parfois dangereuse (pas de morsure inhibée pour la plupart).

Il faut cependant faire attention à une chose, tous les chiens excités ne sont pas atteint d’une affection comportementale type HS-HA. Un chien passant 10h par jour enfermé car ces propriétaires travaillent aura besoin de se défouler à leur retour et donc sera un peu excité. Cependant, ces animaux vifs seront calmes et obéissant en présence de leurs propriétaires et n’auront pas les travers d’un chien atteint d’un syndrome HS-HA.

HS-HA : comment gérer la situation et l’éviter

Lorsque l’on reçoit un chiot nouvellement sorti de sa fratrie il faut continuer l’éducation maternelle avec l’apprentissage de règles simples. Savoir mordre sans faire mal, savoir s’arrêter à la demande. Ainsi en cas de tout débordement, il faut plaquer le chiot au sol et s’en désintéresser jusqu’à ce qu’il se calme et alors le libérer. Il faut essayer autant que faire ce peut d’intervenir le plus tôt possible dès le début de la montée en excitation.

Il faut aussi mettre en place rapidement des jeux de dressage rapides et courts. Il faut les associer à des récompenses afin que le chiot rapidement assimile les ordres de dressage.

Pour un chien adulte déjà victime d’un syndrome HS-HA, il faut avoir les bons réflexes. Ne pas s’exciter face à un chien qui aboie mais plutôt rester calme et distant. Il faut aussi valoriser autant que possible les comportements positifs car souvent ce sont des chiens qui sont très réprimandés du fait de leur problème de comportement. En cas de gestion compliquée, se rapprocher d’un comportementaliste ne pourra que vous aider.


Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

7 réponses pour “HS-HA : syndrome comportemental canin”

  • « ainsi en cas de tout débordement il faut plaquer le chien au sol » mais n’importe quoi ! L’ignorer oui mais pas le plaquer au sol ! C’est justement ce genre de comportement qui rendra un chien HSHA encore plus perdu et qui entraînera de l’agressivité. En plus je ne vois pas bien comment le maintenir au sol est compatible avec le conseil de l’ignorer car cela lui porte de l’attention. Et il ne se calmera pas forcément, à part lui faire peur ça ne sert à rien. Et je vis avec un chien HSHA depuis plus de 5 ans, j’ai eu ce genre de conseil pourri et ça n’a fait qu’empirer la situation, heureusement j’ai complètement modifié Mon comportement grâce à une vraie comportementaliste, et cela nous a beaucoup aidé. Pitié ne suivez pas ce genre de conseil, surtout avec un chien HSHA mais avec tous les chiens également.

    • bonjour
      chez un chien HSHA la maitrise physique est souvent couronnée d’échec. des comportementalistes vétérinaires existent et vous aident afin d’améliorer le relationnel et éviter tout débordement
      bonne journée

    • Bonjour Adèle,
      Nous avons un golden qui présente ce type de syndrome et il est impossible de le canaliser. Il aboie pendant des heures la nuit et je n’arrive pas à l’arrêter. Comment avez-vous fait pour réussir à gérer cette situation ? Avec mon conjoint on est totalement impuissants.
      Je vous remercie par avance pour vos conseils.
      Cordialement,
      Venisha

  • Bonjour,
    J’ai un malinois hsha et le véto comportementaliste a prescrit Prosac + castration chimique par puce
    Ça ne me plaît pas, que faire?
    Amicalement

  • Bonjour
    Nous avons adopté un jagd terrier à la spa il y a 7 mois.
    Problèmes divers de comportements. Elle aura 2 ans en août prochain. Aucun historique concernant sa première année de vie.
    Adorable avec nous hormis quelques grognements si dérangé lorsqu’elle se trouve sur le canapé à demi endormie…
    Bref, à l’extérieur de gros problèmes avec son environnement immédiat nous habitons en appartement. Sors en moyenne 2h30 par jour en milieu urbain et en colline (pas ces temps ci vu le confinement):(.
    Dès qu’elle rencontre une personne très près en sortant de l’ascenseur c’est la panique totale aboie est agressive, en la retenant elle me pince assez fort puisque est en rage de ne pouvoir attraper la personne qui lui fait peur.
    Centre canin, initiation au cliker médicaments prozac selgian que j’ai arrêté depuis puisque aucun effet.
    A fait quelque progrès depuis hormis dans ma résidence mais il faut anticiper à la vue d’un CHien d’un humain d’un vélo et j’en passe
    Pensez-vous que cela peut être en rapport avec ce syndrome ? J’en ai parlé au vétérinaire comportementaliste qui est resté très vague à ce sujet
    Voilà notre histoire un peu longue mais bon les
    Promenades sont souvent cauchemardesques.
    Nous l’aimons beaucoup et souhaitons l’aider le plus possible.
    Merci quand même.

    • bonjour
      cela ne ressemble pas à un syndrome HSHA mais plutot à un trouble du comportement et la peur de l’inconnu. il faudrait cependant voir avec un comportementaliste ou un autre vétérinaire comportementaliste pour identifier le problème et donc trouver les bonnes solutions
      bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *