Isemid
Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

Les problèmes cardiaques du chien sont principalement congestifs. Ils favorisent la formation d’oedème dans un premier temps au niveau du secteur pulmonaire puis dans un second temps dans les cavités comme la cavité abdominale ou la cavité thoracique. Ainsi la gestion thérapeutique de la maladie cardiaque du chien passera le plus souvent par l’utilisation de diurétique en parallèle des traitements classiques soutenant la fonction cardiaque. Technidog vous propose de faire le point sur le premier torasémide de première intention proposé par le laboratoire CEVA : l’Isemid.

Utilisation et posologie de l’Isemid

La dose initiale / d’entretien recommandée est de 0,13 à 0,25 mg de torasémide / kg de poids corporel / jour, une fois par jour.En cas d’œdème pulmonaire modéré ou grave, cette dose peut être augmentée si nécessaire jusqu’à une dose maximale de 0,4 mg / kg de poids corporel / jour une fois par jour.

Des doses de 0,26 mg / kg et plus ne doivent être administrées que pendant une période maximale de 5 jours. Après cette période, la dose doit être réduite à la dose d’entretien et un examen du chien par le vétérinaire doit être réalisé dans les jours suivants

Surveillance lors du traitement à l’Isemid

Chez les chiens présentant un œdème pulmonaire aigu nécessitant un traitement d’urgence, l’administration d’une spécialité vétérinaire injectable est préconisée en première intention, avant toute prise en charge par un traitement diurétique par voie orale.

La fonction rénale (mesure de l’urémie et de la créatinine, ainsi que du Rapport Protéine sur Créatinine Urinaire (RPCU)), l’état d’hydratation et l’état d’électrolytes sériques doivent être surveillés avant et pendant le traitement à des intervalles très réguliers, en fonction de l’évaluation du rapport bénéfice / risque réalisée par le vétérinaire responsable (voir rubriques 4.3 et 4.6 du RCP).

La réponse diurétique au torasémide peut augmenter avec le temps après administration répétée, en particulier à des doses supérieures à 0,2 mg / kg / jour; par conséquent, une surveillance plus fréquente doit être envisagée

Effet indésirable de l’Isemid

Lors d’une étude clinique terrain, une insuffisance rénale, une augmentation des paramètressanguins rénaux, une hémoconcentration et une altération des taux d’électrolytes (chlorure, sodium, potassium, phosphore, magnésium, calcium) ont été très fréquemment observées.

Les signes cliniques suivants ont été fréquemment observés: signes gastro-intestinaux épisodiques tels que vomissements et diarrhée, déshydratation, polyurie, polydipsie, incontinence urinaire, anorexie, perte de poids et léthargie.



Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *