Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

Définition :

Les minéraux entrent dans la composition de tous les tissus du corps du chien. Ils sont en quantités considérables dans certaines structures comme les os, les dents, les ongles. Les minéraux se présentent sous forme de sels (chlorure de sodium, phosphate de calcium, etc.) et sous forme d’ions, les uns à charge électrique négative ou anions (soufre, chlore, etc..), les autres à charge électrique positive ou cations (fer, potassium, etc.). Certains minéraux sont en quantité importante dans l’organisme du chien : le chlore, l’iode, le soufre, le fluor, le sodium, le potassium, le calcium, le magnésium et le fer. D’autres minéraux n’existent qu’en quantité faible. On les appelle les oligo-éléments : le zinc, le cuivre, le manganèse, le sélénium, le cobalt, le chrome… Malgré leur faible dosage, les oligo-éléments sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Il est parfois nécessaires de réaliser des apports spécifiques en fonction de l’âge , de l’activité ou d’une maladie de son chien.

Leurs rôles :

Les oligo-éléments contribuent au bon équilibre de l’organisme en intervenant dans de nombreuses réactions chimiques. Ils participent notamment à l’assimilation et au métabolisme des aliments, ainsi qu’au renouvellement des tissus. De plus, ils renforcent les défenses de l’organisme contre les infections. Une carence en oligo-éléments peut induire des états pathologiques, mais à l’inverse, un excès peut provoquer des intoxications (très rare).

Comment bien apporter toutes les minéraux et les oligo-éléments nécessaires à son chien ?

  • Qualité des croquettes achetées : Le niveau de minéral et d’oligo-éléments est extrêmement variable entre les aliments premier prix et ceux haut de gamme. Le processus de fabrication et la qualité des ingrédients de départ vont influencer la digestibilité (donc la quantité) et la diversité d’oligo-éléments absorbés par votre chien.
  • Diversifier les ingrédients lors d’une ration ménagère.

A quel moment les chiens sont-ils les plus sujets à des carences ?

  • Les chiots en croissance : en cas de parasitisme important, race de grande taille (besoin important en phosphore et en calcium) comme le Berger Allemand, le Dogue Allemand, le Rottweiler, le Labrador, le Golden Retriever…
  • Les chiennes en gestation et en lactation (besoin en phosphore et en calcium pour la production de lait).
  • Les chiens âgés.
  • Les chiens ayant une maladie chronique (insuffisance hépatique, insuffisance rénale, diarrhée chronique).
  • Les chiens sportifs (chasse, ring, traineau, jogging…).
  • Les chiens parasités.

Quelles sont les carences spécifiques de races ?

  • Dermatose améliorée par le zinc chez les chiots de race nordique et les chiots de grande race en croissance recevant un excès de phytates dans leur alimentation.
  • Hypersensibilité du Bedlington Terrier au cuivre.

Quelles maladies sont liées à des carences en oligo-éléments chez le chien ?

Carence en Fer Anémie (diminution des globules rouges)
Carence en Cuivre Anémie
Fonctionnement du foie
Trouble de la reproduction
Carence en Zinc Lésions cutanées sur le face (autour des yeux, de la bouche et de la truffe)
Carence en Manganèse Déformation du squelette
Carence en Iode Trouble de la thyroïde
Carence en Sélénium Trouble musculaire
Carence en calcium Trouble de la croissance de squelette du chiot
Eclampsie (trouble nerveux chez la chienne en lactation)

Comment être sûr de réaliser des apports suffisants ?

  • Acheter une alimentation haut de gamme.
  • Donner des compléments alimentaires :

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

Un commentaire sur “Les Minéraux et les Oligo-Eléments chez le Chien”

  • Ping : Re: Croquettes, avis, composition, venez en parler! - Page 535

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *