Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

Votre chien se gratte tout le temps et vous vous demandez si c’est normal. Ce serait beaucoup plus simple si votre animal pouvait parler, mais il va falloir interpréter ses gestes, surtout ceux qui sont différents de ses habitudes. Un boitement va être signe de douleur aux pattes, un couinement synonyme de douleur générale et des grattements intensifs symboles de problèmes latents. Voici donc quelques informations sur quand faut-il vous inquiéter, les causes possibles de ces démangeaisons et quoi faire, quelles sont les solutions possibles.

 

Quand faut-il vous inquiéter ?

Tant que les séances de grattage de votre animal ne durent pas très longtemps, qu’elles ne sont pas répétitives et n’intéressent pas tout le temps la même partie du corps, vous n’avez pas lieu de vous inquiéter.

Par contre, si le grattage est répété, insistant et toujours sur la même partie du corps, il va falloir chercher à comprendre et à soulager votre animal qui a peut-être une maladie.

Il faut savoir que des démangeaisons gênantes s’accompagnent souvent d’autres symptômes, en plus des grattements, comme des léchages, des frottements aux murs, des roulades, un frottement sur vos jambes, du mordillage, un frottement au sol ou des secouements de tête. Observez bien ces signes !

Généralement les affections provenant d’un prurit engendrent un érythème. Il s’agit d’éruptions cutanées ou de rougeurs de peau. Mais au tout début de l’affection, il est possible que l’animal n’ait rien. Prenez donc l’habitude d’inspecter régulièrement la peau de votre animal pour chercher des signes éventuels annonçant une maladie de peau.

Vous déduirez que votre animal a un grattage fréquent si vous trouvez des taches de salive, des croûtes, des petites écorchures (excoriations dues au mordillage) ou des squames. Ceux-ci devront alors vous alerter et vous pousser à consulter un vétérinaire.

Dans le cas d’une irritation classique, vous remarquerez un épaississement de la peau sous forme de plaques, avec une perte de poils ou un quadrillage, là où se situe le grattage du chien. Le problème est que ce grattage entretient l’irritation car il provoque des lésions qui entraînent et renforcent la démangeaison.

Si votre animal a donc souvent des démangeaisons et depuis assez longtemps, il faut réagir pour soulager l’animal car un prurit chronique et intense est très incommodant, entraîne de la souffrance et risque de se compliquer (en surinfection ou en hot spot).

 

Les causes possibles des démangeaisons de votre animal

 

Les parasites externes

La démangeaison chez un grand chien ou chez un petit chien est souvent due à un prurit lié à un parasite externe.

Parmi les parasites externes, on trouve :

les puces qui provoquent de vives démangeaisons, d’autant plus si l’animal y est allergique. Si l’infestation est importante, vous observerez la présence de puces ou de leurs déjections dans le pelage de l’animal.

les aoûtats qui sont des larves rouges d’acariens très minuscules qui se nourrissent des cellules de la peau, engendrant des lésions et des démangeaisons. L’infestation a lieu de fin juillet à mi-septembre lors de balades dans des herbes hautes ou dans la pelouse si elle n’est pas régulièrement tondue.

les cheylétielles qui sont de très petits acariens proliférant à la surface de la peau de l’animal et qui se nourrissent des débris cutanés. Responsables de la cheylétiellose se manifestant par la présence de squames sur le cou et le dos, et par des démangeaisons, ils touchent les chiots et les animaux fragiles. L’infestation a lieu par contact avec un autre animal infesté ou par un objet infesté (couchage, brosse) et se fait souvent dans le cadre de la collectivité.

les poux qui sont visibles à l’œil nu dans les poils de l’animal (avec leurs lentes adhérant à la base). Ils sont transmis par contact direct ou indirect, par des objets (de couchage ou de toilettage) ou par un animal infesté.

le demodex canis, un parasite qui provoque la démodécie (infestation des follicules pileux entraînant perte de poils et démangeaisons). Ce sont généralement les chiots âgés de 2 à 10 mois qui sont touchés, mais les chiens adultes, ayant des troubles endocriniens ou un système immunitaire fragile, peuvent aussi en souffrir.

le sarcoptes scabiei qui est un parasite du chien, responsable de la gale sarcoptique.

l’otodecte cynotis qui est aussi un parasite du chien, responsable de la gale des oreilles.

 

Une origine allergique

Il existe différentes sensibilités et allergies chez les chiens, qui peuvent leur provoquer des démangeaisons :

– une allergie du chien aux piqûres de puces.

– une dermatite atopique, allergie du chien qui provoque une importante sensibilité de la peau aux allergènes inhalés ou alimentaires (pollens, poussières, acariens etc.).

– une allergie alimentaire.

– une allergie de contact provoquée par un produit particulier (assouplissant ou lessive de son couchage, produit d’entretien pour le sol, shampoing, collier antiparasitaire, métal de la médaille…) et concernant alors uniquement le point de contact de l’allergène avec la peau de l’animal (zone précise de grattage).

 

Une infection fongique

La prolifération de levures, comme la malassezia, peut causer une dermatite (malasseziose) chez votre grand chien ou votre petit chien, au niveau de son conduit auditif, des espaces entre ses doigts, de son ventre, de la base de ses griffes, de ses plis, de ses babines… Cette maladie va provoquer une séborrhée, en plus d’une démangeaison du chien, rendant la peau de l’animal grasse et malodorante, avec des rougeurs et un épaississement de la peau.

 

Une trop grande anxiété

On parle dans ce cas de dermatose psychogène.

Comme chez les hommes, le système nerveux central de votre animal a des origines communes avec la peau, si bien qu’en cas de stress, la peau réagit.

Beaucoup d’affections cutanées chez les chiens ont pour source une anxiété et l’animal essaie de la calmer en se léchant de façon compulsive ou en se grattant, allant jusqu’à provoquer une lésion inflammatoire de la peau.

 

D’autres causes

– Une pyodermite qui est une infection bactérienne de la peau qui peut faire suite à une infestation par des parasites, un problème endocrinien ou un problème allergique.

– Une séborrhée (sécrétion excessive de sébum sur la peau) faisant suite ou non à une maladie.

– Une calcinose cutanée (la peau présente des nodules calcifiés).

– Une tumeur cutanée.

– Une maladie auto-immune de la peau.

 

Et en cas de démangeaisons localisées

Pour une irritation de la zone faciale, les causes peuvent être :

– une otite (infection des oreilles).

– une rhinite chronique ou la présence de polypes au sein des sinus ou des cavités nasales.

– une conjonctivite ou une blépharite (infections oculaires).

– un abcès dentaire ou un problème parodontal (infections bucco-dentaires).

 

Et pour une démangeaison du chien sur la zone péri-anale (le grattage du chien se fait alors sur les fesses en faisant le traîneau), les causes peuvent être :

– un engorgement des glandes anales.

– la présence de parasites internes.

 

Que faire si votre chien se gratte ? Quelles sont les solutions ?

En cas de démangeaisons récentes, commencez par traiter votre animal contre les puces, en vérifiant que le traitement antiparasitaire est également efficace contre les aoûtats. Vous allez aussi devoir traiter l’environnement de l’animal où les puces pourraient être toujours présentes et ré-infester l’animal après son traitement.

Si les démangeaisons persistent, il est préférable de consulter un vétérinaire qui pratiquera un examen dermatologique complet (pris en charge par l’assurance-chien, si vous en avez souscrite une).

Une fois l’hypothèse des puces et autres parasites écartée, il cherchera des lésions au niveau de la localisation des démangeaisons. Il pourra alors procéder à un examen de la peau avec une lampe de Wood, un raclage cutané, une ponction ou un calque cutané.

Une fois qu’il aura identifié la cause de la démangeaison du chien, il pourra vous donner le traitement adéquat (antibiotique, antiparasitaire, antifongique, corticoïdes etc.) ou un régime d’éviction si le problème vient d’une allergie alimentaire.

Pour des démangeaisons liées au stress, le vétérinaire soignera l’irritation et les lésions associées, et vous conseillera une thérapie comportementale de l’animal pour guérir son anxiété, avec éventuellement une prescription de médicaments anxiolytiques.

 

Si toutefois vous n’êtes pas adepte des traitements médicamenteux et préférez des alternatives naturelles, il est aussi possible de soulager les démangeaisons de votre animal avec de la phytothérapie (avoine, ortie, camomille etc.) ou de l’aromathérapie, par des traitements locaux ou par voie orale. Il faut alors vous renseigner auprès d’un vétérinaire spécialisé.

 

Pour conclure, sachez qu’il est important que votre animal ait une bonne alimentation, de qualité et biologique. Sa nourriture doit être composée de protéines très digestibles, de produits céréaliers et de légumes peu transformés. Si ce n’était pas le cas, ce changement de régime pourra peut-être permettre la guérison complète de ses démangeaisons. En effet, une mauvaise alimentation provoque une irritation intestinale plus ou moins importante, qui va entraîner une atteinte des autres organes et de la peau. Pensez également à brosser votre animal régulièrement (pour stimuler son système lymphatique et permettre l’élimination des déchets de son corps) et à purifier l’air.

Et si le grattage du chien persiste, fiez-vous à tous les conseils donnés dans cet article et au moindre doute, le mieux est de consulter un vétérinaire.

Vous avez une remarque ou une question ? N’hésitez pas à nous la poser en laissant un commentaire nous nous ferons un plaisir d’y répondre.


Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

2 réponses pour “Pourquoi mon chien se gratte ? Dois-je m’inquiéter ?”

  • J’ai un jeune chien depuis le 08 Juillet 2018 , de 9 mois . D’un refuge , mais avant son histoire de sa courte vie est sordide !
    Il n’a jamais rien connu bref .
    Attitude il mange , JOUT , pipis sont difficiles à gérer et urine forte et très jaune . Peu de diarrhées yeux vifs , semble très heureux ne connaissait pas les herbes tout ce qui est de dehors RIEN ! Dedans avait peur de petites choses et craintif les escaliers n’arrivait pas à les faire ça va mieux , il a déjà beaucoup changé en bien progrès + que satisfaisants en qlq jours à peine . Il a eu une douche ici avec 1 produit spécial bien sûr car il en avait besoin le pauvre . Il a eu vaccins castration , mais UNE CHOSE M’INQUIÈTE VRAIMENT IL SE GRATTE BEAUCOUP PAS AU MÊME ENDROIT UN PEU PARTOUT , ET DE PLUS EN PLUS. J’AI VU CAR POILS RAS DES PETITES TÂCHES ROSÉES PLUSQUE ROUGES , SOUS LES PATTES SURTOUT , COM
    NOUS NOS AISSELLES , ET SUR VENTRE. PEAU FRAGILE ET TRÈS FINE DONC J’ARRIVE À BIEN VOIR PAS DE CROÛTE NI BOUTON PURULENT , MAIS ÇA SEMBLE ÊTRE DE PLUS EN PLUS FRÉQUENT ET L’AGGACE PEUT ÊTRE UN PEU .. DORT ET J’AI PENSÉ À LEURS CROQUETTES OU AUX PARASITES J’HABITE EN MONTAGNES. BALADES DONC DE FAÎTES VA DANS LES HERBES HAUTES AVANT IL EN AVAIT PEUR AUSSI . SES DEMANGEMENTS SONT TRÈS TRÈS FRÉQUENTS ÇA M’INQUIÈTE BEAUCOUP. JE VIENS CETTE NUIT DU 11/12 JUILLET DE LUI FAIRE 1 PIPETTE DE EFFITIX / VIRBAC CHIEN DE 10 À 20 KILOS ! QUELS SONT LES EFFETS SECONDAIRES ? DOIS JE LUI METTRE EN PLUS 1 COLLIER ANTI PARASITAIRE VU OÙ NOUS HABITONS EN MONTAGNES MAIS NE RESTE PAS SEUL DEHORS JAMAIS !!! EST CE QUE CELA PEUT ÊTRE RÉACTION STRESS CHANGER DE VIE D’UN COUP ? SURTOUT SOUS COMBIEN DE TEMPS LA PIPETTE VA FAIRE SON EFFET RÉEL. CAR SI PAS CELA, QUE FAIRE APRÈS ? COMBIEN DE TEMPS LES PARASITES SERONT DÉTRUITS APRÈS L’APPLICATION DE CETTE PIPETTE , ET POUR SES ENDROITS ROSÉS ROUGES Y A T’IL UNE POMMADE POUR APAISER COMME CHEZ NOUS SANS RISQUE AUCUN , S’IL LA LÉCHE ? MERCI DE M’AVOIR LU ET DE ME RÉPONDRE AU PLUS VITE CAR CELA PEUT ÊTRE D’AUTRES SIGNES PLUS GRAVES ET LÀ C’EST PEUT ÊTRE VISITE VETO JE PENSE PANIQUER TROP POUR LUI , C’EST POUR CELA QUE J’AI ÉCRIT ICI . BIEN CORDIALEMENT MME ANCEL NELLY .

    • bonjour
      vous avez bien fait de lui appliquer une pipette d’effitix et cela est suffisant pour le protéger. cependant s’il continue à avoir des signes de dermatite ce serait effectivement judicieux de consulter votre vétérinaire afin de voir s’il n’y a pas quelque chose d’autre
      bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *