Chien sur une plage de sable
Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

L’été est souvent synonyme de vacances et de voyage au soleil. Outre la mise à jour des vaccins ainsi que des traitements antiparasitaires interne (vermifuge) et externe (antipuce et antitique), une vigilance accrue de votre part sera nécessaire afin de protéger votre animal contre les pièges courants dus au soleil : coup de chaleur et coup de soleil. Technidog vous propose de faire le point su les clés pour une prise en charge optimale des dangers du soleil (complément d’information).

Les coups de chaleur

Il résulte d’une augmentation persistante de la température interne ou hyperthermie lié à un dépassement de la capacité de lutte contre la chaleur par votre compagnon.

  1. Comment mon animal lutte-t-il contre la chaleur ? La lutte contre la chaleur chez les carnivores domestiques est précaire. Pour refroidir son corps par le phénomène d’évaporation , votre compagnon va se mettre à haleter et à lécher son pelage. Il va aussi chercher à s’abriter ainsi que se coucher sur des surfaces fraîches (carrelage).
  2. Quand mon animal risque-t-il un coup de chaleur ? Un espace clos comme une voiture peut constituer un véritable four montant rapidement à plus de 40°C au soleil et même à l’ombre ! Un animal en plein soleil comme à la plage ou en promenade court un risque. Un animal réalisant un effort intense pourra être sous le coup d’une hyperthermie persistante. Enfin, les animaux âgés ou au pelage foncé faisant des siestes au soleil pourront subir ce phénomène.
  3. Quels sont les signes auxquels je doit être attentifs ? Un coup de chaleur se traduit par une hyperthermie à plus de 40°C, un animal en polypnée (respiration rapide et ample), des muqueuses rouges , une tachycardie (fréquence cardiaque anormalement élevée, appréciable en posant votre main sur le côté gauche du sternum de votre animal). Dans les cas graves nécessitant d’urgence l’action de votre vétérinaire, votre compagnon pourra être en état de choc : animal inconscient, muqueuses cyanosées (bleues), bradycardie. Des vomissements ainsi que des convulsions pourront avoir lieu.
  4. Que puis-je faire en cas de coup de chaleur ? Il faut que vous fassiez baisser la température interne mais attention progressivement. Allez avec votre animal dans une pièce fraîche, enveloppez le dans un linge humide ou faites lui prendre une douche avec une eau fraîche mais PAS glacée, placez le devant un ventilateur si possible, faites le boire si il en est capable. Ensuite, aller rapidement chez votre vétérinaire qui pourra le placer sous perfusion intra-veineuse et prendre le relais des soins.
  5. Quelques conseils Technidog simples : ne laissez jamais votre animal dans une voiture en plein soleil même si les fenêtres sont ouvertes, amenez une réserve d’eau lors de promenade ou d’effort intense, privilégiez des sorties le matin ou en fin d’après midi.

coup de soleil et risques des UV :

Les UV font parti des rayonnements nocifs émis par le soleil pouvant conduire au mieux à un coup de soleil et au plus grave à l’émergence de tumeur.

  1. Coup de soleil : Les animaux au pelage blanc et court (Dogue Argentin, Dalmatien, Jack Russel Terrier, Westie, Coton de Tuléar, Bouledogue Français et Anglais) seront sensibles au niveau des flancs, de l’abdomen et du chanfrein. Les lésions apparaissent après exposition au soleil. Un érythème (rougeur cutanée) apparait associé à des squames (pellicules) et parfois des papules pouvant aboutir à la formation de croûtes. Ces lésions peuvent être prurigineuses (démangeaisons). En prévention, l’utilisation de crèmes solaires Sunfree et/ou la mise en place de protections (casquettes par exemple) pourront être nécessaire si l’exposition au soleil est inévitable.
  2. Lésions dermatologiques sévères: certains cancers de la peau pourront être induit ou favorisés par les UV chez votre compagnon. Chez le chat blanc, les carcinomes épidermoïdes (ou épithélioma spinocellulaire) sont des tumeurs se localisant typiquement sur les zones dépigmentées et peu poilues comme le bord des oreilles, les paupières, la truffes ou les lèvres.

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *