Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

Le toilettage chez votre félin constitue une part très importante de son activité quotidienne. Etant un animal très propre, il entretien son pelage et se débarrasse des débris et des poils morts en se léchant. Muni d’une langue râpeuse, celle-ci agit comme un peigne sur le pelage garantissant une efficacité maximale au toilettage. La contrepartie du toilettage pour votre compagnon est l’ingestion en grande quantité de poils qui au sein du tube digestif constituent des bourres de poils agglomérées au bol alimentaire. Ces amas entrainent des inflammations du tube digestif pouvant conduire à des vomissements de boules de poils (ou trichobézoards), des occlusions pouvant nécessiter l’hospitalisation de votre compagnon, de la constipation. Ainsi, les chats pourvus d’une fourrure dense ou d’une fourrure à poils longs seront prédisposés aux risques liés à l’ingestion de poils.

Technidog vous propose ces conseils pour prévenir les désagréments du toilettage chez votre compagnon.

Entretien

Le brossage est un moyen facile et efficace de limiter l’ingestion de poils par votre compagnon. En toilettant vous même votre compagnon, vous éliminez une grande quantité des poils morts et autres débris piégés dans son pelage qui pourraient être ingéré lors du léchage.

Technidog vous conseille donc d’optimiser la lutte contre les boules de poils en réalisant un brossage quotidien de votre chat.

Prévention

Une alimentation de bonne qualité garantit une qualité de peau et de poil optimale. De ce fait, les pertes de poils durant l’année seront moins importantes. Certaines gammes d’aliment grâce à une complémentation par des fibres permettent d’optimiser le transit des poils dans le tube digestif et par conséquent d’éviter les vomissements de trichobézoards et les risques d’occlusion.

Certains compléments alimentaires appétents contenant de l’huile de paraffine donnés périodiquement à votre compagnon permettront d’améliorer tout aussi bien le transit des poils dans le tube digestif. Le choix entre alimentation spécifique ou compléments alimentaires se fera selon les goûts de votre compagnon.

  • Easypill Boules de Poils à raison de 2 boulettes de produit matin et soir dans la ration pendant 5 jours. Pour les chats à poils longs, des cures tous les mois sont possibles.
  • Savorial
  • Laxatone
  • Alimentation spécifique Hill’s Hair Ball Control, Royal Canin Intense Hairball

Nous vous rappelons qu’un chat se toilettant ingère aussi les puces qui l’infeste. Ainsi, il n’est pas si rare qu’un chat présente du grattage sans puce apparente. De plus, il faut penser à le vermifuger car là aussi lors de l’ingestion de puce, le chat va contaminer son tube digestif avec ces parasites.


Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *