Comment bien choisir son collier anti-aboiement

Technidog.com vous offre un large choix de colliers anti-aboiement. Du collier à ultrason au collier à spray, en passant par le collier électrostatique, voici un guide pour trouver la solution la mieux adaptée à votre chien.

Image décrivant les 4 systèmes de colliers anti-aboiement

Le collier à spray :

Le collier à spray est souvent le premier choix pour les propriétaires de chiens aboyeurs car considéré comme plus « doux » que les autres systèmes. A chaque aboiement le chien reçoit ainsi un jet (inodore, lavande, ou citronnelle), méthode désagréable mais indolore.

Cependant, suivant le caractère du chien et sa corpulence, ce système n’est pas toujours efficace. Certains chiens y seront insensibles.

Le collier à vibrations :

Le collier à vibrations peut-être une alternative au collier électrostatique. Lorsque le chien aboie, différents niveaux de vibrations se déclenchent. Ce type de collier se montre efficace sur les chiens dits « sensibles », soit plutôt obéissants. La taille du chien est aussi un indice de choix, un petit chien sera plus sensible qu’un gros chien dont la corpulence atténue l’intensité des vibrations.

Le collier à ultrason :

Le collier à ultrason émet un son inaudible par l’Homme mais désagréable pour le chien. Tous les chiens ne sont pas sensibles aux ultrasons, ainsi il peut-être intéressant de tester la sensibilité de votre chien en amont, en achetant un sifflet ultrason par exemple. S’il s’avère réceptif, ce collier peut-être la solution idéale pour votre compagnon.

Le collier électrostatique :

Le collier électrostatique a mauvaise réputation mais il n’est pourtant pas dangereux si utilisé correctement. Ce système demande toujours une phase d’éducation auprès du chien concerné, avant et après la mise en route du collier. Il reste le moyen le plus efficace pour stopper les aboiements du chien.


Bon à savoir :

  • Quelque soit le collier anti-aboiement choisi, il sera important de tenir compte de son poids (certains colliers seront trop lourds pour un chien de petite taille).
  • Certains colliers anti-aboiement sont équipés du « Perfect Bark », cette option n’est pas négligeable lorsque l’on a un chien têtu, bavard ou malin. Elle permet de détecter non seulement les aboiements mais aussi les gémissements du chien. En effet, il a été observé que certains chiens remplaçaient leurs aboiements par des gémissements (aussi gênants en soit) pour éviter la stimulation.
  • Les chiens à poils épais ou longs auront parfois besoin d’une coupe autour du cou pour optimiser l’effet du collier.

Enfin, il est important de se référer à la notice fabriquant du collier avant sa mise en marche pour ne pas infliger de stress ou de blessure à l’animal.